photo france bleu contentin

MARDI 19 MARS

FRANCE BLEU COTENTIN donne la parole aux associations dans l'émission de Valoris Neveux-Dedieu FIER DE MON 50 : LES ASSOCIATIONS, du lundi au vendredi à 12H30.

4 membres du photo-club se sont déplacés à CHERBOURG pour la diffusion en direct de l'émission: Jean-François FRAPPAT, Nathalie GUENEE, Nicole GABRIEL et Anne-Marie TRONCHON.

Différents thèmes ont été abordés:

Les origines du photo-club, le passage de l’argentique au numérique, le contenu des séances du club, les sujets traités en photo, les concours-photo, le festival-photo annuel du club, l’Oeil Ouvert.

 

CREATION DU PHOTO-CLUB-du-PAYS GRANVILLAIS

Le photo-club Granvillais est une association dirigée par un collectif de 6 Vice-Présidents qui se partagent les tâches de Président, Secrétaire et Trésorier.

Il a été créé de 1948 à 1949 par un groupe de cinéastes et photographes granvillais, amateurs et professionnels, qui voulaient filmer et photographier le Carnaval de Granville de 1949. En 2018 nous avons fêté ses 70 ans.

Le club compte 25 à 30 adhérents, selon les années, de 35-40 ans aux plus âgés...

 

QUE VIENT-ON CHERCHER DANS UN CLUB-PHOTO ?

Des conseils, un encadrement, des échanges. On éduque son œil.

Mais, attention, notre club n’est pas une école de formation. Il faut déjà posséder des bases assez solides avant de venir.

 

PASSAGE DE L’ARGENTIQUE AU NUMERIQUE

Pour passer de l’argentique au numérique, il a fallu se mettre à une nouvelle technique. On est plus autonome avec le numérique : quand on n’est pas professionnel, on n’a pas besoin de passer par l’intermédiaire d’un photographe pour développer ses photos.

Le numérique a orienté la photo vers quelque chose de plus informatique, de plus scientifique.

Quand on a touché au numérique, on n’a plus envie de revenir à l’argentique. Au club, il y a un labo-photo argentique en état de marche mais plus personne ne l’utilise. Tout le monde est passé au numérique.
L’argentique n’était pas si simple. On utilisait des produits chimiques. Ce qui, maintenant, est assez mal vu. Avec le numérique on a des rendus fabuleux sur de très beaux papiers qui valent des tirages argentiques.

Le numérique a facilité un certain nombre de tâches mais il y a aussi un certain nombre de pièges:

-ce sont des fichiers informatiques qu’il faut post-traiter avec des logiciels pas toujours simples à manipuler et un peu onéreux (Photoshop ou autres). L’appareil photo, lui aussi onéreux, est un véritable ordinateur.

-on fait 100 photos et on se dit « il y en a bien une de bonne ». C’est une grande erreur. Avec le numérique, on n’hésite pas à « gâcher », ce qui est une facilité dangereuse. Depuis l’argentique, la composition de la photo n’a pas changé. Si on fait un paysage, on tourne autour du paysage, on installe quelque chose. Il ne suffit pas de faire 300 photos avec l’appareil et en supprimer 299 avec l’ordi.

Il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton. La post-production demande de l’expérience et beaucoup de travail personnel. Ce que ne voient pas tout de suite les nouveaux adhérents. Avec les logiciels, on peut à présent tout construire sur une photo, comme un affichiste.

 

LES SUJETS TRAITES EN PHOTO

Chacun a ses préférences :

Noir et Blanc et (ou) couleur, paysages, urbain, graphisme, animalier, macro, portrait, « humain » (1 personnage dans une scène de vie, dans un paysage, permet d’animer la photo).

Le numérique permet de faire des montages, de rajouter, par-dessus la photo de base, une « trame » (des textures, telles qu’un crépis, des gouttes d’eau sur un pare-brise …)

 

 REUNIONS A THEMES

Le photo-club organise des réunions à thème :

-la photo du mois : les adhérents jugent ensemble la meilleure photo du mois.

-travail avec les logiciels de retouches

-préparation des concours

-etc…

                                                                                                                   

LES CONCOURS

Le club est affilié à la FEDERATION PHOTOGRAPHIQUE DE FRANCE qui regroupe 500 clubs et compte 9000 adhérents.

Pour les concours de la Fédération, il y a une certaine analogie avec le football : il y a plusieurs concours par an. En fonction des résultats on monte de division ou on redescend. La Coupe de France de photo correspond à la Ligue 1. Puis on a le National 1, Le National 2 et le régional. En revanche, nous ne sommes pas payés ; nous sommes des amateurs.

Granville est dans les bons clubs. Nous étions en Coupe de France cette année mais nous sommes redescendus en National 1 pour l’année prochaine.
Les raisons :

-seuls 30/500 clubs peuvent se maintenir en Coupe de France.
-nous n’avons pas assez d’adhérents affiliés à la Fédération (seulement une vingtaine) : nous manquons donc de productions. Tous les adhérents au club ne sont pas obligés de s’affilier. Quand on concourt il faut y passer du temps pour progresser, il faut s’investir.
-le club concourt collectivement. L’adhérent ne concourt pas pour lui. Il représente le club.
-cette année notre production était moins bonne. Mais on va se reprendre.

 

EST-IL FACILE D' ETRE OBJECTIF POUR JUGER SA PROPRE PHOTO ?

 

Oui et non…

NON car l’affectif s’en mêle : on est attaché à son travail.
OUI car l’œil s’exerce à voir d’autres photos et on arrive à analyser sa propre photo.

 

QU’EST-CE-QU’UNE BONNE PHOTO ?

Il n’y a pas de définition.
Il faut faire les photos qu’on a envie de faire. Sinon elle sera forcément ratée.
Une photo de concours n’est pas forcément une photo qu’on a envie d’exposer. Inversement, des photos qu’on expose et qui vont plaire à un grand nombre ne sont pas forcément des photos de concours. Surtout ne pas penser que, parce que des personnes ont mal réagi à votre photo, votre photo n’est pas belle.

 

« L’ŒIL OUVERT »

Les 20-21-22 septembre 2019, le photo club granvillais organise son 4ème « ŒIL OUVERT », festival photo situé au HEREL à GRANVILLE, dans une salle au bord de la mer. Nous avons généralement 1200 à 1400 visiteurs sur 3 jours. C’est un beau succès. Il y a toujours :

-une exposition avec un invité prestigieux,

-une exposition des membres du club, fédérés ou non (chaque adhérent expose 1 à 2 photos),

-une brocante dédiée à la photo,

-un ciné-débat sur la photo.

ENTREE LIBRE

 

SORTIE-PHOTO 

A l'occasion de leur venue à Cherbourg pour la diffusion en direct de l'émission, les 4 membres du photo-club granvillais vont en profiter pour faire une "sortie-photo".
Au programme: la Cité de la Mer, le Centre-Ville et le Port.

Car, le moindre déplacement est prétexte à faire des photos !

 

Voici le lien vers l'émission de France-Bleu Cotentin:

https://www.francebleu.fr/emissions/fier-de-mon-50-les-associations/cotentin/association-1-53